Le lycée d’hier à aujourd’hui

Le Lycée Jacques Amyot trouve ses racines au XVIème siècle, dans un Collège fondé en 1584 par le savant humaniste Jacques Amyot, Grand Aumônier de France et évêque d’AUXERRE. Aujourd’hui encore, une grande partie des bâtiments de la cour d’honneur date de cette époque.

Au XVIIIe siècle, ce Collège est prospère (plus de 200 élèves), et par déclaration du 31 octobre 1776, Louis XVI le transforme en Ecole militaire Royale dans laquelle firent leurs études, Louis DAVOUT, futur maréchal de France, et Joseph FOURIER, futur éminent mathématicien.

En 1790 la Révolution place l’école militaire sous l’autorité du département. L’Ecole militaire devenue nationale se maintient jusqu’en 1793 et emménage à l’abbaye St Germain car l’ancien collège jésuite menace ruine. La Convention supprima les écoles militaires et l’établissement scolaire végéta sous le contrôle de la municipalité.

En 1795 Nicolas MAURE, conventionnel de l’Yonne, lui redonne du lustre et permet la création d’une Ecole Centrale (toujours à l’Abbaye St Germain). Cette école cesse son existence en 1804, soit deux ans après la création des lycées par Napoléon. Sans résultat, la ville d’AUXERRE avait fait les démarches pour la transformer en lycée.

En 1855, le Collège qui dépendait alors de l’Académie de Paris fut rattaché à l’Académie de DIJON. De 1843 à 1852, Paul BERT, futur député de l’Yonne et ministre de l’Instruction Publique, y poursuivit ses études. Son nom fut durablement attaché à l’établissement qui, par décision du 24 juillet 1888, devient Collège Paul Bert.

A la fin du XIXème siècle, deux bâtiments supplémentaires furent édifiés pour répondre à l’augmentation des effectifs. Parallèlement, et sous l’impulsion déterminante de Paul BERT, un Collège de jeunes filles fut créé à AUXERRE en 1882 et transformé en Lycée dès 1893.

Le 1er octobre 1936, la transformation du Collège de garçons en Lycée, depuis longtemps souhaitée par la ville d’AUXERRE, était effective, et par décret du 4 mars 1938, ce nouveau lycée prenait le nom de Lycée Jacques AMYOT en l’honneur de son lointain fondateur. Simultanément, le lycée de jeunes filles héritait du patronyme de Paul BERT.

En 1961, le lycée Jacques Amyot était doté d’un bloc scientifique installé dans les locaux de l’ancien théâtre municipal contigu. La construction, quelques années plus tard, d’un gymnase le long de la rue Michelet complétait l’équipement du Lycée.

Lycée Années 1970

Lycée Jacques Amyot – Années 1970

Après de multiples projets sans aboutissement, la vétusté et l’exiguïté des locaux du lycée de filles Paul Bert, ajoutés à l’explosion de ses effectifs (près d’un millier) firent envisager la réunion des deux lycées alors séparés par la petite rue de la Comédie. En 1969, le lycée Paul Bert était intégré au du lycée d’Etat Mixte Jacques Amyot.

De 1979 à 1981, il s’ensuivit une vaste opération de rénovation, réalisée sous l’impulsion de M. Jean-Pierre SOISSON, ancien élève du Lycée et alors Député Maire d’AUXERRE. Les bâtiments sans caractère ont été détruits, d’autres édifiés à l’emplacement de la rue de la Comédie, et d’autres enfin, aménagés ou rénovés autour de la cour d’honneur et de la cour de l’ancien lycée de jeunes filles.

Lycée Jacques Amyot - vue actuelle (2015)

Lycée Jacques Amyot en 2015 – Vue Google Earth


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *