Enseignement moral et civique (EMC)

Volume horaire : 0,5 heure pour les 3 niveaux

Evaluation et coefficient au bac : bulletins (0,71 à 0,91)

Programme de Seconde

Programme de Première

Programme de Terminale

Au lycée Jacques Amyot, cet enseignement en Seconde et Première permet aussi d’entrevoir des questionnements juridiques qu’on approfondit ensuite dans l’enseignement facultatif de Terminale « Droit et Grands Enjeux du Monde Contemporain » (DGEMC) ouvert dans notre établissement. Il constitue donc un élément de formation particulièrement intéressant en vue d’études ayant un contenu juridique.

« Introduit en 2015 à tous les niveaux de l’enseignement primaire et secondaire, l’enseignement moral et civique aide les élèves à devenir des citoyens responsables et libres, conscients de leurs droits mais aussi de leurs devoirs. Il contribue à forger leur sens critique et à adopter un comportement éthique. Il prépare à l’exercice de la citoyenneté et sensibilise à la responsabilité individuelle et collective. Cet enseignement contribue à transmettre les valeurs de la République à tous les élèves. L’enseignement moral et civique contribue également, tout au long de la scolarité, à l’éducation à la Défense et à la sécurité nationales. L’éducation aux médias et à l’information, la formation du jugement ainsi que l’enseignement laïque des faits religieux entrent également dans son périmètre. L’enseignement moral et civique permet aux élèves de comprendre, à l’aune des valeurs et des principes étudiés, les situations rencontrées : dans la classe et hors de la classe, à l’internat, dans les instances de la vie lycéenne. Il offre ainsi un temps d’apprentissage et de réflexion sur ce qui fonde la relation à l’autre dans une société démocratique, à travers l’engagement et les choix que tout citoyen doit accomplir. » Extrait du préambule des programmes d’EMC.