Physique – Chimie

Volume horaire : en Seconde (tronc commun) : 3 heures (1,5 heure de cours / 1,5 heure de TP)

En spécialité : 4 heures en Première (dont 1,5 heure de TP) / 6 heures en Terminale (dont 1,5 heure de TP)

Evaluation et coefficient au bac de la spécialité : écrit (5) si non poursuivi en Terminale / écrit (16) en Terminale + bulletins (0,71 à 0,91) + possible au Grand Oral (10)

Programme de Seconde

Programme de spécialité 1ère

Programme de spécialité Terminale

Les sciences physiques regroupent deux disciplines : la physique qui modélise la nature pour en expliquer son fonctionnement et la chimie qui décrit la matière et ses transformations.

Cet enseignement est donc tourné sur une pratique expérimentale riche et dans cette optique le lycée Jacques Amyot présente bien des atouts, d’abord parce qu’il bénéficie de la seule classe préparatoires scientifique PCSI du département de l’Yonne, les élèves ont ainsi accès à du matériel dès la seconde qui n’existe que grâce à cet enseignement particulier ensuite grâce à l’histoire du lycée qui possède une collection d’anciens instruments qui datent pour les plus anciens du XVIIIème s. et qui est classée au patrimoine des monuments historiques (on peut retrouver l’inventaire sur le site de l’ASEISTE : http://www.aseiste.org/), ces instruments sont montrés aux élèves et pour certains utilisés en classe.

Les enseignants diversifient énormément les approches didactiques pour faire passer les concepts de la discipline :

  • l’expérimentation assistée par ordinateur, ainsi 5 salles de travaux pratiques sur les 7 disponibles disposent de matériel informatique pour acquérir, traiter et interpréter des enregistrements de toutes sortes,
  • l’informatique est de plus en plus présente pour faire des simulations pour visualiser un  modèle mathématique souvent au travers de la programmation,
  • l’électronique utilise des cartes de type Arduino pour mettre en application des utilisations concrètes des capteurs électroniques,
  • l’analyse documentaire qui repose sur différentes sources (textes, vidéo, site internet…) parfois en anglais.

Pour diversifier les approches et répondre aux attentes des élèves, nous organisons différents ateliers qui préparent au concours général en Terminale, aux Olympiades de Physique et, à la prochaine rentrée, aux Olympiades de Chimie, un atelier scientifique qui propose un nouveau projet chaque année. Il y a également des manifestations ponctuelles comme la participation à la Fête de la science, des conférences …

L’enseignement de physique-chimie est essentiel pour la poursuite d’études scientifiques mais également dans des domaines auxquels on ne pense pas initialement : ainsi, en architecture par exemple, la maîtrise des matériaux et des contraintes mécaniques reposent sur des connaissances de chimie et de physique. Les études médicales, quant à elles, nécessitent une parfaite connaissance de la chimie et de la physique (notamment des ondes, sur lesquelles sont basées les méthodes d’imagerie), et on peut également citer la musique et les métiers du son, où l’étude des ondes sonores (fréquence, spectres, traitement de signal, filtrage, acoustique) est centrale.

Pour en savoir plus sur les domaines en interface avec les sciences physiques :

En chimie : le site mediachimie.org : http://www.mediachimie.org/espace-metiers

En physique : le site du CEA : http://www.cea.fr/comprendre/jeunes/Pages/metiers/les-metiers-de-la-physique.aspx

En sciences appliquées : http://www.cea.fr/comprendre/jeunes/Pages/metiers.aspx

Henri Schlemmer Coordonnateur des sciences physiques

Articles passés :

08/05/2019 – Résultats des tests de présélection aux Olympiades Internationales de Physique-chimie