Histoire-géographie en Anglais

Volume horaire : 1 heure en Seconde / 1,5 heure en Première (+0,5 heure de renforcement linguistique) / 1,5 heure en Terminale (+0,5 heure de renforcement linguistique)

Evaluation et coefficient au bac : bulletins (0,71 à 0,91) + évaluation spécifique de contrôle continu visant à obtenir la mention européenne sur le diplôme du baccalauréat (conditions : au moins 10/20 à cette évaluation et 12/20 à l’E3C d’anglais)

Présentation

La section européenne anglais histoire-géographie propose aux élèves une immersion hebdomadaire dans la langue anglaise qui devient, le temps d’un cours, la langue de communication pour tout le groupe afin d’étudier des sujets d’histoire et de géographie relatifs à l’aire culturelle anglophone (Îles britanniques, États-Unis, Canada, Australie…). Ces sujets sont choisis par le professeur en Seconde et Première afin d’apporter un complément au cours d’histoire-géographie de tronc commun.

En Terminale, un programme académique détermine les thèmes abordés en vue de « l’évaluation spécifique de contrôle continu » (orale) qui permet de valider la mention européenne sur le diplôme du baccalauréat.

Perspectives

Cet enseignement constitue donc un renforcement à la fois pour les enseignements d’histoire-géographie et d’anglais langue vivante. C’est aussi une préparation à l’oral utile dans la perspective de l’examen du Grand oral de Terminale. Enfin, c’est un enseignement qui prépare à l’enseignement supérieur, au travail académique et à la communication en langue étrangère. Il permet de développer une meilleure autonomie dans l’apprentissage des langues étrangères.

En outre, le travail mené au sein de ce groupe « à périmètre constant » au cours du lycée permet de renforcer les liens de solidarité et la cohésion du groupe d’élèves qui partagent une même envie autour des cultures britannique et étatsunienne. Ce n’est pas à négliger dans le contexte de la réforme du lycée qui participe largement à l’éclatement des groupes-classes.

Cet enseignement est un atout considérable pour les élèves souhaitant démarrer, après le bac, des études à l’étranger : dans un pays anglophone, bien sûr, mais de nombreux autres pays proposent tout ou partie de leur cursus universitaire en anglais.

Activités

L’enseignement en DNL s’articule entre des moments de cours et des activités des élèves, en fonction des dynamiques de groupe et des opportunités (présentations orales, dialogues inventés et joués, jeux de rôle, échanges par mails avec des lycéens anglophones, projets collaboratifs sur e-twinning).

Un partenariat est établi avec un lycée des Pays-Bas, permettant un échange en langue anglaise avec séjour d’une semaine de part et d’autre, afin d’expérimenter l’anglais comme langue de communication.