Jack radio Podcast # 4 L’engagement pour le climat

Les jeunes s’engagent pour le climat

les lycéens de Jacques AMYOT se mobilisent sur l’urgence climatique


Bonus: le bêtisier de l’année
Crédits photos : Sébastien KERROUX, France 3 Bourgogne.
Les lycéens d’Auxerre marchent pour le climat le 15 mars 2019.

On entend souvent que les jeunes ne sont pas engagés et qu’ils ne s’intéressent qu’à eux-mêmes. C’est complètement faux : l’engagement est en perpétuelle évolution et ne disparaît jamais. En effet, 50% des jeunes sont aujourd’hui engagés dans une association, qu’elle soit sportive ou humanitaire.

Il y a quelques années, la politique était l’un des principaux centres d’intérêts alors qu’à l’heure actuelle, seulement 15% des jeunes sont engagés politiquement. L’environnement est aujourd’hui au cœur des préoccupations de la jeunesse. Le réchauffement climatique et ses conséquences, dont la montée des océans et la disparition des espèces, hantent les esprits des jeunes.

Inquiets pour leur génération et les générations futures, ils veulent faire prendre conscience au monde de l’urgence. Ils s’expriment à travers diverses manifestations : ils critiquent l’impact du capitalisme et présentent les gestes quotidiens à adopter afin de moins polluer. Ils trient leurs déchets, évitent les emballages alimentaires inutiles, utilisent des cotons démaquillants réutilisables …

Cela n’est cependant pas suffisant à long terme, et les gouvernements doivent agir. La lycéenne suédoise Greta Thunberg a dénoncé leur inaction et incite sur les réseaux sociaux à manifester le vendredi dans une grève mondiale pour le climat, « Fridays for future », pour limiter le réchauffement climatique entre 1,5 et 2°C.

Personne n’a envie d’étudier ou de travailler pour un futur qui n’existera pas !

Article rédigé par Wiktoria GOLKA, Camille DELOLO et Eva BAHR, élèves de 1ère 4 ES.

Crédits musicaux : Le déserteur, Paroles : Boris VIAN, 1954, Interprétation : Marcel MOULOUDJI puis Serge REGGIANI.