Forum des Formations 2020

FORUM DES FORMATIONS 2020

La quatrième édition du Forum des Formations 2020 s’est tenue vendredi 18 décembre malgré la situation si difficile que nous connaissons. 

L’esprit de ce Forum est resté le même – organiser une rencontre entre étudiants anciens de Jacques Amyot et actuels lycéens de terminale – mais avec un cahier des charges très strict sur les règles de sécurité sanitaire :

Limitation du nombre de participants, salles dédiées au Forum circonscrites dans un périmètre bien précis,  port du masque, gel hydro-alcoolique, gestes barrières et distanciation sociale étaient de mises pour que cette action d’orientation post-baccalauréat se déroule dans les meilleures conditions.

32 étudiants sont venus présenter trente formations du supérieur parmi lesquelles : 

La génération 2015 ! (Hélène R., Sara T., Félix D., Hugo F.)

Ecole d’ingénieur en agronomie, Centrale Lille, INSA en maths appliquées, Télécom à Paris Tech, la nouvelle Licence PASS Santé pour Médecine ; DUT Génie Civil, Info Com ou Tech de commercialisation ; des doubles licence la Classe Prépa ENSD1 en Droit à Dijon, ou Licence de Droit, d’Histoire de l’art, d’Histoire, de Langues ; des Master en Psychologie clinique ou bien en Communication Médias et industries créatives avec Sciences Po Paris ou encore en Management et Administration des Entreprises à Strasbourg ; Master Art/jeu Vidéo, Arts Déco de Strasbourg, Beaux Arts de Lyon et École de photographie à Bruxelles, musicologie et CFMI pour musiciens intervenants etc. 

MERCI à vous, les anciens de Jacques Amyot, pour votre présence, votre implication, votre fidélité à ce lycée. « Jacamien un jour, Jacamien toujours ! » ( Tous les étudiants ont bloqué leur respiration le temps de prendre la photo, prise à l’extérieur. Ouf)

Le Forum continuera à la rentrée 2021, en ligne, sous forme de visio-conférences pour prolonger les échanges et permettre aux élèves du Groupe A en particulier d’avoir accès à ces informations et ces expériences si précieuses.

Il était donc important à nos yeux de maintenir cette action d’information ; si beaucoup de choses sont interrompues dans nos vies, si les musées, les salles de cinéma ou de spectacle sont fermés, si les amphithéâtres et les bancs des universités sont déserts, si les accolades et les embrassades amicales et affectueuses sont interdites, tout ne s’est pas brusquement arrêté : les enfants continuent de grandir et nos élèves continuent de rêver – ou d’appréhender – leur avenir. 

“Nous sommes pareils au feu qui dort dans la branche sèche ou le caillou ; nous ne cessons de lutter pour trouver la fin de notre étroite captivité.” Holderlin, Hypérion